Pour en savoir plus sur vos dents…

Les dents sont parmi les organes les plus importants du corps humain, dommage que l’on n’en prenne conscience qu’en cas de problème, lorsqu’on a mal ou lorsqu’on les perd.
Vous voulez en savoir plus sur vos dents ou celles de vos enfants ? Nous vous proposons une immersion dans l’univers de la dent, avec des mises à jour régulières pour aborder ici non seulement les questions les plus récurrentes que vous vous posez en salle d’attente ou à la maison, mais aussi toutes les fausses croyances véhiculées comme des recettes de grand-mère. Bienvenue dans l’univers de la dent!

La dent est l’organe le plus dur du corps humain

C’est vrai ! La dent est formée d’ivoire recouverte d’émail, elle résiste au feu… mais pas aux caries.

De quoi est constituée la dent ?

Une dent est constituée de 3 partie: la couronne, la racine et la pulpe.
La couronne dentaire est la partie visible de la dent. Elle est constituée d’émail et de dentine. Se faire poser une couronne c’est se voir changer ou remplacer cet émail, cette « dent » comme on dit couramment par abus de langage.
La racine permet de souder la partie supérieure de la dent à l’os alvéolaire, autrement dit à la mâchoire. Elle est constituée de cément et de dentine.
La pulpe est constituée de nerfs et d’artérioles. Elle démarre au niveau de la couronne et se termine à l’apex de la dent pour être reliée à l’innervation et la vascularisation de la mâchoire. Quand elle s’infecte, elle s’enflamme et c’est la fameuse rage de dent !

32 dents maximum…

Dans la bouche d’un adulte, composée de 32 dents, les 8 incisives et les 4 canines côtoient les 8 pré-molaires et les 8 à 12 molaires. Avec les accidents de la vie, beaucoup de dents s’abîment et doivent être réparées ou extraites et remplacées.
Les dents de sagesse sont les troisièmes molaires qui poussent au fond de la bouche, et qui souvent n’ont pas de place pour émerger correctement, d’où de nombreuses infections et la nécessité de les extraire.

20 dents à l’enfance

A partir de l’âge de 6 mois, un enfant voit ses dents de lait pousser. Elles tombent dès l’âge de 6 ans et sont progressivement remplacées par des dents définitives.

Une carie non traitée, c’est grave ?

Quand vous avez une carie, n’attendez pas, venez consulter. Même si vous l’oubliez, la carie se développera par étapes.

  • Au 1er stade, c’est l’émail qui est touché et la dent visible se creuse pour laisser place à un trou.
  • Au 2e stade, le trou atteint la dentine (la partie en ivoire à l’intérieur de l’émail dentaire) et la dent devient sensible au chaud et au froid.
  • Au 3e stade, le nerf de la dent est atteint, la douleur se fait ressentir : c’est la rage de dents.
  • Au 4e stade, il y a gangrène, plusieurs cellules de la racine meurent, l’infection se transforme en abcès.

Qu’est-ce que le parodonte ?

Comme son nom l’indique, c’est l’ensemble des tissus qui entourent la dent. Il est constitué de la gencive, de l’os de la dent et d’un ligament qui relie la racine de la dent à l’os. Quand l’intégrité de ce système est atteinte, on parle de parodontite dont les premiers signes sont une inflammation de la gencive caractérisée par un saignement et une douleur. Au stade ultime, on constate la perte de l’os autour de la racine de la dent.

Est-ce qu’on peut perdre une dent saine ?

Oui. Quand l’os parodontal s’infecte, il se résorbe. La dent n’ayant plus de support osseux, elle se met à bouger et devient très douloureuse. Le seul traitement possible est alors l’extraction.

Une dent qui bouge finira-t-elle par tomber ?

Cela dépend. La mobilité de la dent est liée à plusieurs facteurs qui peuvent être :

  • L’inflammation. Dans ce cas, un simple détartrage /curetage peut consolider la dent.
  • Un contact trop fort avec la dent antagoniste peut provoquer une surcharge et la dent devient mobile. On parle alors de traumatisme occlusal. Là aussi, le phénomène est réversible. Dès qu’on soulage la force exercée sur la dent, la dent redevient stable.
  • L’association de l’inflammation et d’un traumatisme occlusal peut accélérer le processus de destruction de l’os, rendant ainsi inéluctable la chute de la dent.

Une dent mal soignée peut-elle entraîner des complications cardiaques ?

Des études multicentriques regroupant des chercheurs du monde entier ont prouvé que la présence de certaines bactéries qu’on ne trouvait que dans les lésions parodontales (atteignant donc le système d’attache autour de la dent) était en étroite corrélation avec certains types d’infarctus du myocarde car ces bactéries libéraient des enzymes responsables de la fabrication de lipides (de graisse) autour de la paroi des vaisseaux sanguins.

Y a-t-il un lien entre des problèmes dentaires et certaines maladies générales ?

Oui. Nous savons aujourd’hui que les bactéries présentes dans et autour de la dent sont en étroite corrélation avec un diabète non contrôlé, la naissance de bébés dont le poids à la naissance est inférieur à la moyenne et enfin avec certaines formes d’ulcères de l’estomac.

Se brosser les dents avec du sel, bonne idée ?

Parfois oui. En l’absence de dentifrice, le sel ou le bicarbonate de soude peuvent en effet être une solution pour nettoyer ses dents, mais il ne faut pas en abuser car ils sont très abrasifs et peuvent user la dent.

On peut utiliser le bicarbonate de soude de temps en temps pour enlever les petites colorations liées à l’alimentation.

Je prends des médicaments contenant du biphosphonate. Puis-je me faire poser un implant?

Non. D’ailleurs, tout traitement dentaire est à éviter.

Je souffre d’ostéoporose. Peut-on me poser un implant?

Oui. L’ostéoporose n’est pas une contre-indication à la pose d’implants.

Je souffre du diabète et je voudrais remplacer mes dents manquantes.Les implants sont-ils une bonne solution?

Oui. Même malade du diabète, sous réserve que les examens clinico-radiologiques le confirment, vous pouvez d’ores et déjà prendre rendez-vous au cabinet.

Je prends des médicaments anticoagulants. Est-ce que je peux quand même me faire poser des implants ?

Non. La prise d’anticoagulants peut empêcher temporairement que l’on vous pose des implants.

Je prends des médicaments antimitotiques. Puis-je quand même me faire poser des implants?

Non. La prise d’antimitotiques peut empêcher temporairement que l’on vous pose des implants.

J’ai une maladie pulmonaire et je voudrais me faire poser des implants. Est-ce possible?

Si vous êtes en phase aiguë d’une maladie du système, la réponse est non.

J’ai une maladie rénale et je voudrais me faire poser des implants. Est-ce possible?

Si vous êtes en phase aiguë d’une maladie du système, la réponse est non.

Se faire mettre des implants, est-ce que ça fait mal?

Non! En général, l’intervention est réalisée sous anesthésie locale au cabinet.
Avant l’intervention, vous devez prendre un traitement à base de sédatifs: vous ne pourrez pas conduire, c’est pourquoi il est indispensable que vous soyez accompagné.

Après l’opération, en général, vous ne ressentirez pas de douleurs. Cependant, vous pouvez avoir un œdème pendant 2 à 5 jours.

Mes nouvelles dents ressembleront-elles à mes vraies dents?

Oui! Les implants sont fixés dans l’os. Vous ne sentirez pas la différence avec de vraies dents et vous pourrez parler, sourire et manger normalement, naturellement! Seul votre dentiste devrait voir la différence.

Pourquoi privilégier des implants en titane?

Parce que l’os aime le titane, c’est ce qu’on appelle un matériau bio-compatible. L’os va l’intégrer dans une phase dite d’ostéo-intégration.

L’âge est-il un frein à la pose d’implants?

Non! Par contre, vous devez avoir terminé votre croissance. C’est pourquoi un examen est nécessaire pour les moins de 18 ans.

Combien de temps faut-il pour un traitement implantaire?

Cela dépend! Le nombre de séances est fonction du type de traitement que l’on vous prescrit. Il faut compter 6 à 8 séances entre les différentes étapes (examen, pose des implants et des piliers, réalisation des couronnes, etc.).
Pour plus de précisions, venez faire votre examen dentaire.

Puis-je garder mes autres dents?

Oui! Si elles sont saines et que la pose d’implants est réalisable, vous pourrez les garder. C’est la grande différence avec les bridges conventionnels et les appareils à crochets qui s’appuient sur les dents voisines, avec le risque de les endommager.

Un congé maladie est-il nécessaire ?

Non en général. La plupart des gens reprennent leur travail dès le lendemain.
Mais parfois un œdème ou des bleus peuvent apparaître après la pose d’implants. Dans ces cas, il vous faut un congé de quelques jours.

Et la cigarette?

Vous devrez vous engager à arrêter de fumer car la cigarette gêne la cicatrisation et réduit les chances de faire une excellente intervention.
Pour vous aider à vous sevrer, parlons-en lors de l’examen clinique au cabinet.

Faut-il un entretien particulier au quotidien?

Non! Il vous suffit de brosser vos nouvelles dents normalement.
Par contre, vous serez soumis à une maintenance professionnelle à réaliser au cabinet.

Vais-je rester sans dents durant le traitement?

Non! Nous avons la solution pour que vous gardiez le sourire pendant cette période.

Combien coûte le traitement?

Un devis est nécessaire car cela dépend de vos besoins et de l’importance du traitement. Nous verrons ensemble les modalités et le plan de financement appropriés.

Retenez également que se faire poser des implants est un investissement sur le futur et que cela peut vous éviter de coûteuses dépenses dentaires si votre bouche reste en l’état. Si votre qualité de vie s’améliore, cela ça n’a pas de prix.

TELECHARGER AU FORMAT PDF

Partager