C’est un peu par hasard que le Professeur Branemark a découvert, dans les années 60, l’intérêt du titane dans la fabrication des implants dentaires. A l’époque, pour étudier de quelle manière les fractures osseuses cicatrisaient, la méthode consistait à installer des caméras miniatures dans des chambres en titane qu’on plaçait dans l’os. Durant ses travaux, il s’est aperçu que les cellules osseuses étaient attirées par le titane… Depuis, le titane compose l’essentiel des implants dentaires de qualité.

Soucieuse du bien-être de ses patients et formée par le professeur Branemark lui-même, le Dr. Chafika El Belghami-Kadiri a longtemps proposé à ses patients les implants Branemark car particulièrement étudiés et ayant fait l’objet d’un important suivi durant des décennies.

Elle a par ailleurs publié dans le Journal de Parodontie et d’implantologie en 2002 une étude rétrospective portant sur plus de 600 implants Branemark posés au Maroc entre 1991 et 2001. Cette étude a montré des résultats similaires à ceux d’autres études spécialisées et permis, sous l’égide du Pr Branemark, de comparer les résultats au Maroc à ceux d’autres pays présentant les mêmes caractéristiques socio-économiques.

Partager